Signature d’une convention de partenariat

Signature d’une convention de partenariat

La Commission Nationale des Droits Humains (CNDH) et la Commission de l’Informatique et des Libertés (CIL) ont procédé ce mardi 25 août 2020 à Ouagadougou, à la signature d’une convention de partenariat aux fins de mutualiser certaines missions pour l’atteinte de leur objectif commun à savoir la promotion, la protection des droits et libertés au Burkina Faso.

Les deux parties représentées par les premiers responsables, Kalifa Rodrigue NAMOANO, Président de la CNDH et Marguerite OUEDRAOGO BONANE, Présidente de la CIL s’engagent à :

  • Développer et à entretenir une relation visant à atteindre les objectifs de promotion et de protection des droits et libertés fondamentaux des citoyens au Burkina Faso.
  • Se consulter mutuellement et à travailler sur des points d’intérêts communs notamment la sensibilisation grand public et les campagnes d’éducation au numérique, la sensibilisation des parties prenantes aux élections locales, la formation commune au profit des membres et agents des deux structures;
  • Collaborer dans le traitement des plaintes relatives aux violations des droits humains et libertés qui leur sont soumises. Chaque partie peut référer la victime à l’autre ou demander son appui technique;
  • Développer des initiatives communes allant dans le sens du renforcement de la protection des droits et libertés des citoyens burkinabè à l’ère du numérique;
  • Communiquer entre elles des données à caractère personnel ou non aux fins de la mise en œuvre efficace de la relation de partenariat dans le strict respect de la législation en vigueur et des obligations de confidentialité.

Dans le document de convention sont aussi mentionnées les modalités de modifications et de suivi et de règlements de différends entre les deux structures.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.