Audience : EISA à la CNDH pour parler d’observation des élections locales

Audience : EISA à la CNDH pour parler d’observation des élections locales

Une délégation de l’Institut Electoral pour une Démocratie Durable en Afrique, Electoral Institute Sustainable  Democracy in Africa (EISA- Africa) à la Commission Nationale des Droits Humains à Ouagadougou, ce mercredi 26 mai 2021.

Organisation à but non lucratif dont le siège se trouve à Johannesburg, en Afrique du Sud, où elle a été créée en juin 1996, l’Institut est de nos jours, présent dans plusieurs autres pays d’Afrique.

Cet Institut travaille sur les questions de gouvernance démocratique avec une forte composante sur l’observation des élections dans des pays africains.

Présente au Burkina dans le cadre d’une mission d’évaluation du terrain pour leurs activités, la délégation a souhaité rencontrer les acteurs burkinabè dont la CNDH avec qui, elle échange autour des questions d’élections, de bonne gouvernance et de démocratie.

La délégation est venue faire la connaissance de la CNDH du Burkina Faso et s’enquérir de son expérience en matière d’observation des droits humains en période électorale.

Il était aussi question d’échanger sur les possibilités de collaboration entre les deux Institutions ou d’appui à la Commission en matière d’observation des élections  locales.

La délégation était composée de Baïdessou SOUKOLGUE, Chef de département élection et processus politique à EISA, Directeur-Résident au Burundi et de Vadiodio N’DIAYE, Directeur –Résident EISA Bureau de la Côte d’Ivoire.

Entre autres pays où EISA a ouvert ses bureaux : Antananarivo (Madagascar), Maputo (Mozambique), Harare (Zimbabwe) et Kinshasa (RDC), à Luanda (Angola), Bujumbura (Burundi), Abidjan (Côte d’ivoire), Nairobi (Kenya), Khartoum (Soudan), N’Djamena (Tchad), au Caire (Egypte), à Bamako (Mali) et à Mogadisho (Somalie).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.