Bientôt un bureau HCDH au Burkina Faso : Le chef de la section Afrique II apporte la nouvelle

Bientôt un bureau HCDH au Burkina Faso : Le chef de la section Afrique II apporte la nouvelle

A Ouagadougou, dans la perspective de l’ouverture d’un bureau du Haut-Commissariat des Nations-Unies aux droits de l’homme (HCDH), le chef de la section Afrique II (Afrique de l’Ouest et Centrale)  à Génève échange avec les autorités burkinabè et les partenaires. La délégation était à la Commission Nationale des droits humains (CNDH), ce jeudi 2 septembre 2021, pour annoncer la bonne nouvelle.

Le chef de la section Afrique II du Haut-Commissariat aux Droits de l’Homme (HCDH), Matthias Behnke, par cette visite à la cndh montre toute l’importance  d’avoir une connexion avec l’Institution nationale des droits de l’homme qui pour lui est l’interface entre le gouvernement et les organisations de la société civile dans le suivi des droits de l’homme.

Cette connexion a existé depuis sa mise en place en 2018 de l’équipe de la CNDH, souligne le Président de la Commission, Kalifa Rodrigue Namoano. « Le HCDH a était l’un des premiers partenaires qui a permis à l’équipe des renforcements de capacités et des techniques de monitoring », dit-il.

Dans le cadre de l’ouverture d’un bureau pays au Burkina, il est prévu la signature, le 13 septembre 2021,  d’un accord de siège à Génève. La nouvelle est bien accueillie par l’équipe de la CNDH.

Le bureau HCDH au Burkina Faso, relève du niveau d’attention des Nations Unies sur la situation nationale actuelle. Il s’agira pour le bureau de Ouagadougou, de soutenir les efforts en matière du respect des droits humains au niveau national à travers tout le travail d’observation, de plaidoyer, mais aussi de renforcement technique du gouvernement, de la CNDH et des Organisations de la société civile.

Photo de groupe avec la délégation du HCDH et des membres de l’équipe de la CNDH

Pour Mathias, « Il s’agira de faire en sorte de ne jamais perdre l’objectif et l’objectif, c’est le respect des droits de l’homme pour arriver à un changement de comportement mais il faut qu’il ait aussi la justice, que la population se rendre compte aussi que les droits de l’homme ne sont pas que des discours ».

Le chef de la section Afrique s’est réjoui déjà du travail de renforcement de l’Institution et de terrain que fait l’équipe.

Le Président de la CNDH a, quant à lui, réaffirmé sa disponibilité au partage d’informations, à accompagner et à apporter sa contribution à l’implantation du bureau HCDH à Ouagadougou.

One thought on “Bientôt un bureau HCDH au Burkina Faso : Le chef de la section Afrique II apporte la nouvelle”

  1. TIANABOU HAMIDOU dit :

    Très bonne initiative

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.