Formation: Les OSCs membres des groupes de travail de la CNDH outillées en technique d’élaboration de rapports

Formation: Les OSCs membres des groupes de travail de la CNDH outillées en technique d’élaboration de rapports

Ces 23 et 24 septembre 2021, s’est tenue à Ouagadougou, une session de formation des Organisations de la Société Civile (OSCs) et membres des groupes de travail de la Commission Nationale des Droits Humains (CNDH), sur les techniques d’élaboration et d’utilisation des rapports en droits humains. La présente formation initiée par l’Association du Barreau Américain, Initiative pour l’Etat de Droit (ABA-ROLI) est facilitée par l’équipe de Freedom House, tous deux partenaires de la mise en œuvre du programme « Droits Humains et Accès à la justice », financé par l’Agence des Etats-Unis pour le Développement International.

Cette formation sur l’élaboration de rapports sur les droits humains fait suite à plusieurs autres renforcements de capacité de ces OSCs, que sont notamment les techniques d’enquêtes sur les violations ou allégations de violations de droits humains, les documentations des cas.

Elle a fourni à ces OSCs les outils et les conseils pratiques nécessaires pour l’élaboration et la diffusion des rapports qui serviront outre la CNDH, les différents mécanismes de protection des droits humains. Elles ont aussi appris comment exploiter les rapports d’autres institutions nationales et internationales rendus publics.

A noter ces deux groupes de travail, notamment le groupe de travail « Services aux victimes y compris l’assistance judiciaire et juridique » et le groupe de travail « Prévention des conflits, abus et atrocités », mis en place au sein de la CNDH grâce au programme DHAJ, est une volonté de les outiller et de fédérer leurs actions sur la protection, la promotion et la défense des droits humains au Burkina Faso. Mais aussi de  permettre une meilleure coordination des interventions des OSCs et d’améliorer la collaboration entre ces OSCs et les différentes structures de droits humains.

Les 27 participants sont venus des régions à fort défis sécuritaire, le Sahel, le Nord, le Centre-Nord et de l’Est. Ils repartent chacun avec une attestation de participation.

Cette dernière  session de renforcement de capacités de ces OSCs, donne enfin le bagage nécessaire à ces acteurs de commencer à dérouler leur calendrier d’activités sur le terrain.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.