La CNDH forme ses points focaux des régions de l’Ouest pour le suivi des droits humains

La CNDH forme ses points focaux des régions de l’Ouest pour le suivi des droits humains

La Commission Nationale des droits humains a procédé du 22 au 24 juin 2022, à Bobo-Dioulasso, à la formation des représentants des Organisations de la Société Civile (OSC) comme des points focaux de la Commission. Leur mission est de faire le suivi des droits humains dans les régions couvertes par l’antenne régionale.

Relativement épargnées jusqu’en 2019, les régions de la zone de couverture de l’Antenne régionale à savoir la Boucle du Mouhoun, les Cascades, les Hauts-bassins et le Sud-Ouest, connaissent de nos jours une expansion des attaques terroristes et de ses répercussions néfastes sur l’effectivité des droits humains.

Cette situation a provoqué le déplacement des populations locales qui ont vidé plusieurs villages par crainte non seulement des attaques terroristes, mais aussi, de la répression indiscriminée de la part des FDS, les Volontaires pour la Défense de la Patrie (VDP), que des initiatives locales de sécurité (groupes d’auto-défense).

Les actions que les différents acteurs posent sur le terrain ne sont pas exemptes de toute critique. Des voix se sont en effet levées pour dénoncer la stigmatisation de certaines communautés et les exactions dont elles seraient victimes. De nombreux rapports font régulièrement cas d’enlèvements, de disparitions, d’exécutions extrajudiciaires, d’arrestations et détentions arbitraires, etc.

La CNDH à travers son mandat général de suivi de la situation des droits humains a ouvert une représentation régionale en décembre 2021.

C’est toujours dans cette perspective d’assurer un meilleur suivi de la situation des droits humains sur le terrain que la CNDH a organisé un atelier de formation au profit des représentants des organisations de défense des droits humains (ODDH) des quatre régions couvertes par l’antenne.

Cette formation a consisté au renforcement des capacités des organisations de défense des droits humains à documenter les cas de violations des droits humains, à identifier des cas de violations de droits humains, à faire le monitoring des cas de violations de droits humains et le rapportage des cas.

Aussi ces OSCs ont été formées sur leurs attributions et leur fonctionnement en tant que des points focaux CNDH.

Au total vingt – cinq (25) représentants des OSCs des régions du grand Ouest ont été formées et sont repartis tous avec des attestations en tant que désormais les points focaux de la CNDH dans leurs régions respectives.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.